Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation Du Blog

  • : Le blog de Bastet
  • Le blog de  Bastet
  • : Protection des chats libres et des animaux vivants librement dans la ville. Défense et droit des animaux.
  • Contact

LE SALON DU BLOG

 

Fantaisies littéraires

 

Roman d'un CHAT

P'tit chat

 

Musique

LA MUSIQUE DE BASTET

 

 

 

SOLIDARITE





Un clic pour nourrir un animal
ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Allez-y!

15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 19:21

  Casanova noir

les espaces protégés

Il existe des espaces extérieurs ou les chats bénéficient d'une meilleure protection qu'à certains autres endroits. L'espace ou ils évoluent est situé à l'écart des routes passantes, ils profitent d'un jardin et du regard bienveillant de la population. Ils reçoivent bien entendu leur nourriture quotidienne et occasionnellement sont menés si nécessaire chez le vétérinaire.

Il y a même la possibilité d'installer des abris.

  abris-chou.jpg

Les niches végétales:

La construction d'une niche végétale était prévue cette année et elle a donc été construite par un habitant (artisan compagnon) résidant a proximité.

Les niches végétales ont vocation a se fondre dans un cadre de verdure puisqu'il s'agit de niches spéciales, dont le toit est fleuri et qui semblent ainsi être des jardinières décoratives.

Le prototype construit a été réalisé avec des matériaux étanches et isolants, ainsi que des matériaux nobles. En cours de réalisation l'idée a été de faire une double niche végétale. La réalisation est plus massive mais elle a été adoptée par les chats et répond à la volonté d'esthétisme.

  arb_plante_058.gif

Les rigueurs de l'hiver:

 

1)L'hiver a été, avec ces trois vagues de froid, ainsi que divers autres problèmes, très difficile pour les chats vivant dehors.

La double niche végétale a donc été installée ainsi que d'autres niches du commerce.

En raison des grands froids les chats ont utilisé ces niches la nuit pour dormir.

 

2)Les niches dans le jardin:

Le problème des abris situé au raz du sol:

Les niches étaient installées a même le sol, dans le jardin mais les chats tout en trouvant chaleur et protection contre les intempéries ont eu beaucoup de mal a les occuper.

En tout premier, il y a les hérissons qui adoptent les niches et se cachent la journée a l'abri de la lumière. Ils s'y installent, et font leurs besoins dans le lieu de couchage, la niche n'est alors plus utilisée par les chats.

Le problème des chiens errants:

Les chats ont été malheureusement victimes des attaques de chiens errants durant tout l'hiver, particulièrement dans l'espace aménagés pour eux. Ces chiens errants sont connus. Il s'agit de deux chiens rejoints parfois par un troisième. Ils forment une meute qui déambule dans la ville, le maitre les laissant livrés à eux même depuis des années. Ils viennent pour manger les croquettes des chats

 

 

 

Il y a également un rottwiller vivant dans un pavillon limitrophe qui régulièrement passe la clôture pour manger les croquettes des chats, les maitres ouvrant même le trou du grillage pour éviter de venir chercher le chien et qu'il puisse rentrer par lui même sans faire un grand détour.

Après chaque passage et malgré des aménagements pour que l'entrée des niches soient dissimulées ou inaccessibles pour un chien, les croquettes mises en hauteur, le coin a été retrouvé saccagé, les niches déplacées et les chats terrorisés ou blessés. Les conséquences de ces passages pour les chats ont été des blessures dues à des morsures et cela a nécessité des soins répétés. Les chats ont sans aucun doute été surpris dans leur sommeil ou coincés dans les niches,(traces de luttes dans les niches).

 

L' accueil hivernal sur le balcon d'un particulier:

Pour permettre aux chats d'être protégés du froid mais aussi des chiens, des hérissons, un habitant ayant un balcon en rez de chaussé et absent tout l'hiver, a été sollicité pour que des niches et abris soient laissés sur son balcon accessibles aux chats.

Les croquettes ont aussi été mises sur le balcon.

 

Le nourrissage des tourterelles:

L'hiver aurait du se dérouler ainsi mais un problème supplémentaire est arrivé. Un locataire a nourrit sur son propre balcon des tourterelles. Elles sont venues tout au long de l'hiver de plus en plus nombreuses commençant à salir les balcons alentours. Cette personne a arrêté de nourrir ainsi ces tourterelles brusquement. Ne trouvant plus de nourriture elles se sont rabattues sur le balcon pour venir manger des croquettes. Malgré la dissimulation du distributeur à croquettes, les tourterelles une semaine avant le retour des propriétaires avaient sali ce balcon également sans que nous ayons eu le temps d'intervenir.

 

Contre toute attente, la personne ayant attiré les tourterelles n'a pas été mise en cause. Le seul interlocuteur et le seul responsable pour tout ce qui concerne les animaux, problème ou animaux en détresse semble être la personne présente quotidiennement et chargée des chats.

Le calme est revenu avec le printemps et avec la possibilité pour les chats de dormir ailleurs dans le jardin. Les conséquences sont tout de même dommageables. Les propriétaires du balcon ne souhaitent plus aider les chats ...

 

De manière générale il faut vraiment noter la très fragile tolérance des chats libres. Cette tolérance, ne supporte pas le moindre dysfonctionnement y compris pour des raisons indépendantes de notre volonté et n'ayant créé qu'un désagrément passagé. (les salissures de tourterelles) Il est donc très important d'anticiper les problèmes. Il est du ressort de l'association d'assurer l'état irréprochable des lieux ou vivent des chats, même si l'espace est dégradé sans que nous en ayons la moindre responsabilité.

 

 

 

L'entraide et le réseau de protection animale

  Simba 3

-Adoption d'un chaton et Famille d'accueil

Un chaton de trois mois a été trouvé un soir, au moment de la distribution de croquettes, trottant parmi les autres chats, feulant pour se faire respecter.

Afin que la population des chats n'augmente pas, le chaton a été attrapé. Il a été recherché activement un maitre éventuel, par le porte à porte, par voie affichage, contacts chez les vétérinaires mais personne ne s'est manifesté.

Pour lui trouver une famille d'adoption, une habitante a été sollicitée afin de garder le chaton, en famille d'accueil quelques jours, le temps de trouver un adoptant. Des contacts ont été pris avec d'autres associations habituées au placement de chatons et en moins d'une semaine ce chaton a trouvé sa famille.

Cet évènement a permis de resserrer les liens avec le réseau de la protection animale

Cette collaboration s'est illustrée également avec la prise en charge d'une chatte dont la patte était très abimée.

-Cette petite chatte était nourrie par des commerçants depuis des années, mais ils n'arrivaient pas à l'attraper pour lui faire soigner la patte. Nous avons finalement réussit à l'attraper. Déposée en fourrière par erreur, car les commerçants ignoraient le rôle de fourrière d'un vétérinaire local, nous l'avons récupérée et redonnée à une association, qui l'a soignée et menée dans son refuge. Cette association/refuge justement avait pris en charge des années auparavant, la stérilisation et le tatouage de cette petite chatte là. Le tatouage identifiant l'a sauvé d'une euthanasie certaine si elle était restée en fourrière, car une tumeur à la patte a été diagnostiquée ultérieurement. Cette petite chatte est actuellement au refuge

 

 

Récupération des chiens perdus:

Un chien beagle de 10 mois:(juillet 2010)

Un petit beagle a été trouvé le soir tard près des croquettes pour chats. Nous avons cherché auprès des personnes de passage et auprès des habitants, si personne n'avait perdu son chien. Le chien a été mis en laisse. Nous avons procédé pour retrouver ses maitres comme dans un cas précédent, grâce au chien lui même . Cela consiste a mettre le chien en laisse et a le suivre en le laissant se diriger et choisir son chemin, avec chance vers sa maison, si celle-ci n'est pas éloignée. Cette technique n'a rien donné cette fois ci, excepté de savoir que le petit chien avait été vu dans l'après midi déambulant seul sur une route et dans un carrefour très passant. Il a donc été prévu de garder le chien pour la nuit afin d'aller le lendemain chez un vétérinaire vérifier s'il avait une puce.

Cherchant sur internet, dans les forums, sites d'entraide et de protection animale, nous avons trouvé une annonce de chien perdu. Cette annonce correspondait en tout point a ce petit chien. Avec un bonheur partagé, le jeune chien a pu retrouver ses maitres le jour même de sa disparition. Le jeune garçon de la famille avait posté un sos que nous avons consulté. Le chien a retrouvé sa famille en un temps record. Un système d'alerte avec ce site reste ouvert, pour être prévenu en cas de sos. Il faut noter le rôle des sites et forums de protection animale sur internet qui deviennent des outils particulièrement performants.

 

Les chiens trouvés: Deux Rottwillers

Le chien d'un pavillon limitrophe est venu pendant toute l'année manger les restes de croquettes des chats, avec les difficultés déjà décrites vécues par les chats. Il s'agit d'une chienne classée dans les catégories a risques, les rottwillers.

Pour ramener une rottwiller trouvée en train de fureter dans le coins des chats, et croyant qu'il s'agissait de la chienne de la voisine, celle-ci a été appelée et a suivit docilement, en faisant le tour du pâté de maison jusqu'à l'entrée du pavillon. Mais il s'agissait d'une autre chienne! Elle aussi était très sociable, elle nous a suivi jusque chez le vétérinaire, elle a pu être identifiée mais ce vétérinaire ne voulait pas la garder. Il a été décidé de la mener à la gendarmerie, mais les gendarmes ne savait quoi en faire. Il a été suggéré de la conduire chez ce vétérinaire/fourrière afin que les maitres absents passent un peu plus tard. Les gendarmes ignoraient le rôle de ce vétérinaire, après renseignements, ils nous ont emmener avec la chienne chez ce véto, qui connaissait parfaitement les maitres...

 

 

Les gardes:

Poggy/Ipso/La minouche/ Rouky et la Minette/ Tosca/ : 65Jours de gardes

La garde des chats ayant des maitres continue de créer des liens et un soutien pour l'action réalisée auprès des chats libres.

 

L'aide aux stérilisations:

Les chats étant tous stérilisés, l'aide a été apportée pour les stérilisations planifiées par d'autres associations.

 

 

La protection des animaux vivant dans les villes

 

La réflexion et le combat pour la protection des animaux dans les villes

 

Les sauvetages, ou le suivi des animaux vivant dans les villes:

L'éthique que nous observons consiste à sauver et protéger les animaux. Nous n'acceptons pas le recours à la mise à mort de complaisance, appelée pudiquement euthanasie pour des situations ou souvent le défaut de moyens (place/financement/disponibilité...) pousse certain à cette extrémité. Nous craignions régulièrement de voir s'appliquer cette issue fatale pour les animaux, particulièrement en cas d'urgence. Le cas des chiens trouvés est l'exemple le plus frappant. A défaut de famille d'accueil, le seul placement provisoire envisagé pour la chienne rottwiller était le vétérinaire/fourrière. Le risque est de ne pas retrouver les maitres, sachant que dans ce genre de cas une mise à mort à court terme en fourrière est prévue. Il en est de même pour les pigeons blessés qui ne sont jamais soignés s'ils sont en détresse. Des solutions alternatives ont toujours été trouvées mais toujours in extrémis.(maitres retrouvés, adoption des oiseaux, famille d'accueil...)

 

-Les menaces des personnes pathologiquement hostiles aux animaux:

Il n'y a pas eu de disparitions de nos protégés cette année, mais la vigilance reste d'actualité

  herisson.jpg

-Les hérissons

Après avoir constaté la disparition des hérissons adultes l'année dernière, le printemps a vu une nouvelle génération arriver après l'hibernation mais aucun grands hérissons n'est réapparu. Un aménagement des jardins avec des abris pour hérissons et pour les oiseaux est à l'étude avec une recherche de fonds auprès de diverses fondations.

 

-Les animaux en détresse:

Aucun animal en détresse ne nous a été signalé cette année, excepté la petite chatte et les chiens perdus. Le chat perdu d'un habitant a été retrouvé par une association car il était tatoué.

 

 

 

Pour conclure, nous poursuivons notre action afin de protéger et soigner les animaux et en premier lieu, les chats libres sous notre responsabilité. Notre présence journalière auprès d'eux et notre fidélité est plus que partagé avec nos animaux chaque jour plus proche de nous. Nous continuerons cette tache qui est aussi notre grand bonheur.

 

  Colombes-0.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Solène 14/01/2011 16:27



On veut des photos des niches végétales!



Bastet 18/01/2011 12:52



J'en ai mis une vite fait



Celine 19/12/2010 14:53



Très joli blog, j'aime beaucoup la bande son, pour avoir aidé ma mère qui était secrétaire dans une asso de chats libres et ensuite comme bénévole avec mon mari pour une autre, je sais que c'est
une tâche difficile et éprouvante mais il y a aussi beaucoup de moments de bonheur !


Nous avons maintenant 6 chats et 2 chiens à la maison, (tous récupérés dans la rue ou adoptés en refuge pour les chiens) et nous en sommes très heureux !


J'ajoute votre blog avec plaisir sur l'annuaire de mon site internet



Bastet 21/12/2010 12:40



Merci de votre passage. Oui c'est éprouvant et cela apporte de grandes jois. Merci de votre interet


 


Calins a votre petite troupe 


A bientot


Nath