Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation Du Blog

  • : Le blog de Bastet
  • Le blog de  Bastet
  • : Protection des chats libres et des animaux vivants librement dans la ville. Défense et droit des animaux.
  • Contact

LE SALON DU BLOG

 

Fantaisies littéraires

 

Roman d'un CHAT

P'tit chat

 

Musique

LA MUSIQUE DE BASTET

 

 

 

SOLIDARITE





Un clic pour nourrir un animal
ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Allez-y!

19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 20:46

Le 12, je suis allée comme d'habitude remplir les bols de croquettes, sans cesse vidés par les chiens. J'ai déjà mis un bol suspendu dans un arbre et un sur un balcon et j'essaie d'éloigner la nourriture des abris, de dissimuler l'entrée des niches par de gros billot de bois, des pots de fleurs afin que les chats trouvent la tranquillité pour dormir. Ce qui n'est plus le cas et les abris malgré ce froid ne servent pas!
Pourtant le 12 j'ai retrouvé les coussins d'une niche sortis de la niche, le gros billot de bois devant l'entrée,  écarté. Des excrément dans la niche....
Jusqu'au soir je me suis demandé quel était le chat qui avait été massacré soit par un humain ayant déplacé le billot, ou soit par un gros chien ayant au préalable terrorisé le chat suffisament pour qu'il fasse ces excréments de peur dans la niche!!!!
J'en ai pas marre, je suis désespérée.
Il y avait là, le chat Saumon, rival de Roudoudou noir. Il était comme installé, pas du tout à l'affût de son collègue comme d'habitude. J'en ai déduit que c'était Roudoudou qui avait du être attaqué et massacré.
Le soir: Pas de Roudoudou. Lui, je ne sais absolument pas ou il dort donc blessé, agonisant, je ne saurais pas où le chercher!!!!
J'ai appelé longtemps, espérant qu'il ait pu se sauver et je voulais le rassurer au loin par des appels, pour qu'il revienne malgré son effroi.

Le lendemain en fin d'après midi je suis allée l'appeler à nouveau, et de loin à l'autre bout je l'ai vu arriver.

Son poil était tout collé comme par la salive du chien, ses poils se détachaient par poignée Il était poussiéreux, plein de pellicules, déshydraté..... . Je suis allée chercher une brosse et je lui ai fait une grande toilette. Je l'ai palpé et oui, il y avait sur le flanc une blessure, un croc de chien....j'ai nettoyé la plaie ....et ce chat si sauvage se laissait faire......le soir après manger il est allé tout de suite dans la niche du balcon se reposer....

Le chien qui a attaqué ce chat n'était peut être pas seul, un humain?

Encore aujourd'hui, les croquettes disparaissent et personne ne voit rien......Au loin un voisin qui promène sont chien????Qu'est-ce qu'il se passe. C'est pas la rottweiler qui a attaqué, c'est pas son genre.....
 
Mes pauvres chats! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hugues 22/02/2010 21:07


Bonsoir Nath.
Vous avez bien du mérite pour vous dévouer de la sorte. Les chats libres que l'on ne peut pas contrôler courent en effet beaucoup de risques d'autant plus qu'ils ont souvent tendance à aller
au-devant des problèmes, mais c'est dans leur nature.
Bon courage, et à bientôt.  Hugues


sandrin 22/02/2010 09:11


tout ceci est très triste... quel courage il te faut ! ça se passe où ? à paris ?


Bastet 07/03/2010 20:33



Bonsoir
Non c'est pas à Paris mais je crois qu'il n'y a pas d'endroit plus a l'abris que d'autres. Le seul moyen c'est un jardin protégé par une cloture et encore par trop grand et situé dans la campagne
puisqu'il parait que les chasseurs se croient autorisés à franchir les clotures, voir à les couper, abattre par erreur des chevaux par exemple(!)  tout ça  pour assouvir leur
sale plaisir