Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation Du Blog

  • : Le blog de Bastet
  • Le blog de  Bastet
  • : Protection des chats libres et des animaux vivants librement dans la ville. Défense et droit des animaux.
  • Contact

LE SALON DU BLOG

 

Fantaisies littéraires

 

Roman d'un CHAT

P'tit chat

 

Musique

LA MUSIQUE DE BASTET

 

 

 

SOLIDARITE





Un clic pour nourrir un animal
ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Allez-y!

30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 19:46

 

 



LA PROTECTION DES CHATS:


Les points positifs:


-La plupart des habitants acceptent maintenant la présence des chats dans les jardins. La constance des soins prodigués, le suivi quotidien sont appréciés et reconnus.



 

Le rôle des nourriciers est essentiel:


Le rôle des nourriciers est de suivre quotidiennement sur le terrain la qualité de vie des chats, d'assurer leur protection et les soins sanitaires, dont l'alimentation est le premier de tous. Il est évident que les soins prodigués aux chats, s'effectuent alors que les chats sont stérilisés et que le contrôle des naissances est effectif.

Il est important de noter que le suivi quotidien permet de s'assurer que les effectifs de chats ne sont pas modifiés par l'arrivée de nouveaux chats, consécutive à des abandons.


Tout nouvel arrivant est aussitôt pris en charge.

-S'il s'agit d'un chat perdu, les maitres sont cherchés.

-S'il s'agit d'un autre animal perdu, un chien par exemple, des recherches similaires sont effectuées.

-S'il s'agit du sauvetage, d'un animal en détresse il est aussitôt pris en charge.

Il est important également de savoir qu'un groupe de chats accepte mal un nouveau venu, la nourriture ne signifie pas un gonflement des effectifs automatique, car les chats défendent le territoire où ils se nourrissent. La population des chats se stabilise autours de groupes stables. Certains chats rejetés peuvent souffrir de la faim. Connaitre le territoire d'un groupe, permet également de s'occuper mais très rarement, d'un solitaire curieux, égaré, tenu à l'écart, aperçu au delà des limites du territoire et enrayer ainsi une nouvelle implantation de chats.

POUSSY.jpg

Le cas de Poussy:

Poussy s'est retrouvé dans les jardins car une famille qui l'avait adopté chaton, le laissait à la rue en permanence. Sa présence avait été remarquée. L'absence visiblement de soins, tatouage et stérilisation nous ont fait intervenir. Avec l'accord des anciens propriétaires il a aussitôt été adopté, tatoué, stérilisé.



Notre action principale consiste donc a maintenir et pérenniser notre rôle de nourricier et de protection sanitaire des chats. Cela demeure la priorité des priorités.


Notre éthique, en tout premier lieu consiste au refus de l'euthanasie de complaisance mais aussi, à effectuer une recherche constante de relations harmonieuses entre les animaux et les habitants. Le soutien aux nourriciers est considéré comme un maillon indispensable pour effectuer un suivit sur tous les terrains , sauvegarder les chats à long terme. La responsabilité des nourriciers est indispensable et majeure. Nous essayons également de transmettre l'idée que les chats vivants librement mais accueillis correctement à nos cotés peuvent devenir des animaux de compagnie et être apprivoisés.


Nous déplorons le décès de Madame M. qui nourrissait une petite chatte blanche et noire. Son engagement, par ce simple geste quotidien était important. Elle nous manquera. Le relais a été pris auprès de cette chatte par une voisine. Il est important d'en surveiller la régularité.

 

LE COIN DES CHATS

-Le coin des chats  est apprécié pour son esthétique, ses plantations, son coin café, et sa propreté.


-L'idée est d'accueillir les chats dans un cadre valorisé par des ornements de jardins, plantes, massifs parfumés, jolis récipients à nourritures et ainsi, associer l'idée de beauté, d'harmonie à la présence des chats...


Un projet de niches végétales est en cour.

L'idée ici est d'incorporer sous une jardinière de fleurs, un abris à chat, une petite niche pour l'hiver. La présence des chats se fond ainsi dans un cadre naturel de verdure pour le bonheur des chats qui aiment dormir sous les arbustes, abrités, au chaud, et des habitants pour l'esthétique.

Deux niches végétales ont été construites par un habitant, (Compagnon exerçant la restauration des bâtiments historiques) mais elles ne sont pas finies. L'hiver approche et la mise en place des niches ne sauraient tarder.

Cette idée peut séduire les habitants d'autres quartiers

abris-chou-copie-1.jpg


LA GARDE DES ANIMAUX DE COMPAGNIE


-Les personnes qui protègent les chats vivants librement, sont sollicités pour garder les chats et animaux de compagnie lorsque les maitres s'absentent occasionnellement.


- Chacun peut constater, le chaleureux contact noué avec les chats du jardin. (câlins, approches ...)Les chats se retrouvent entre eux en compagnie, mais aussi avec nous. Ils montent sur les genoux, font des câlins, appellent en cas de détresse.... Il faut dire que les chats vivants a l'extérieur ont la même capacité à se sociabiliser que les animaux dit "de compagnie".


Les animaux ayant des maitres aiment également aller dehors. On peut croiser dans le même groupe un chat de propriétaire et un chat parrainé mais qui prefère rester dehors. Les chats commencent à être connus on pourrait dire "personnellement" par tout le monde, avec leurs noms, leur personnalité etc....


Le monde des animaux de compagnie et celui des animaux vivants librement dans les jardins est très proche. Contribuer a partager ainsi le même univers, par des gardes ou tout autre moyen permet de rapprocher les habitants de ces chats, de ne pas rejeter les bêtes libres, de faire encore davantage connaitre, aimer et accepter ces êtres vivants, ces personnalités félines, parmi nous. Certains chats, lors de rencontres épistolaires vont jusqu'à séduire un habitants et choisir de rejoindre définitivement la maison d'un maitre.


Poggy: du16 au 20 février: 4j

Rouky: le 21 et 22 février 2j

Ipso: du 3 au 13 avril 11j

Rouky; le 11 avril 1j

Poggy: du 9 au 16 mai 13j

Ipso: du 4 au10 juin 7j

Margot: du 12 au 21 juin 10j

Rouky: du 12 au 21 juin 10j

Poggy: le 27 juin 1j

Poggy: le 30 et 31 aout 2j

Rouky: le30 et 31 aout 2j

Tosca: le 17 et 18 juillet 2j

Rouky: le 30 et 31 juillet 2j

Poggy: le 30 et 31 juillet 2j

Tosca: du 5 au 10 aout 6j

Ipso: du 14 au 23 aout 10j


Total 85 gardes

 

 

 

UNE PRESENCE FACE A L'URGENCE D'UN ANIMAL EN PERIL


AIDES IMMEDIATE AUX ANIMAUX EN PERIL

Les personnes qui protègent les chats sont sollicités pour intervenir dans le sauvetage d'animaux en danger immédiat. Des sauveteurs pour animaux, disponibles sur simple appel n'existent pas, exception faite des pompiers, que l'on ne dérangent pas pour des oiseaux ou des hérissons par exemple et les urgences vétérinaires ne sont pas sollicitées pour des animaux vivants librement.

On s'est donc chargé des animaux signalés, ou déposés en obtenant rapidement l'appui des professionnels, vétérinaires/spécialistes/LPO,

un bébé hérisson, bébé pigeon, une pie, un passereau, un martinet.


Les sauvetages réussis

B-b--H-risson-3.jpgMargot-9.jpgCharlie-Bird-statue.jpg

Ils n'ont pas eu cette chance:

Photo-Passereau.jpgSP A0063

LE COMBAT POUR L'ACCEPTATION DE ANIMAUX VIVANTS DANS LES VILLES:


Nous avons été cette année particulièrement sensibilisés par les similitudes rencontrées entre le sort des chats libres, celui des pigeons ou des oiseaux considérés comme nuisibles.


D'une manière général les animaux vivants librement dans les villes sont perpétuellement menacés dans leur survie immédiate. Il est temps comme pour les chats d'accorder une place aux animaux, à nos cotés dans les villes.

De nombreux préjugés empêchent cette cohabitation harmonieuse.

Nous rejoignons le combat contre la liste des animaux dits nuisibles, pour accorder une place aux pigeons dans les villes grâce à des pigeonniers contraceptifs et bien sur pour que le statuts des chats libres soit valorisé et respecté.
Création du forum d'entraides pour la protection des animaux vivants librement dans les villes.
Les pigeons bisets n'ayant pas de forums francophones, le forum porte leur nom:
http://sos-pigeons.forumactif.net/


LE CAS DES HERISSONS

Chaque jours les hérissons rejoignent les chats pour manger. De la nourriture et de l'eau est à leur disposition.

La disparition dans le courant du mois de septembre des hérissons adultes est préoccupante. Seuls restent huit jeunes de différents âges.

Un signalement a été fait au Sanctuaire des hérissons qui recense la mortalité des hérissons sur le territoire.

Tout est possible: Chasse (chasse,maladies, empoisonnements, nouvelles clôtures entre les jardins....)

Aucun corps n'a été trouvés.


LES DANGERS QUI GUETTENT NOS PROTEGES

-L'année 2006 et le début 2007 laissaient présager de difficultés récurrentes à faire accepter la présence dans les jardins, des chats, auprès de personnes pathologiquement hostiles aux animaux.


-Les dramatiques disparitions se sont interrompues avec le déménagement du propriétaire d'un chien, un staf américain ayant tué une chatte de manière certaine (la minette de N.) mais avec certitude, également d'autres chats, y compris des chats appartenant à des pavillons voisins. Ce personnage était violent, agressif à l'égard de tous et entrainait son chien au mordant dans un espace non clos.


-Le deuxième déménagement concerne un propriétaire de la résidence qui a vendu son appartement. Il avait attisé la haine des chats par diverses procédés et malversations. A partir de son départ toutes attaques directes sur les animaux et les personnes qui s'en occupent se sont calmées et interrompues.


- Un danger et une menace encore présente mais dont l'origine est indéterminée.


-Le 1 septembre 2008 le chat "Le Ptit frère"a disparu . Il fréquentait un petit coin ombragé l'été, juste derrière le grillage de la résidence et donnant sur une petite rue voisine. L'été, ce petit coin abrité du soleil convient aux chats qui parfois se rejoignent à cet endroit pour de longues siestes sous un grand arbre.


-On peut présager que cette disparition est le résultat d'une malveillance criminelle de proximité, agissant dans l'ombre car en juin 2007 c'est Harry Potter qui a disparu, c'était un compagnon du Ptit frère, allant au même endroit.

LE PTIT FRERE

-La disparition du Ptit frère est peut être aussi du à un trafic qui a eu lieu de mai 08 à mi septembre 2008. Un homme a été arrête pour trafic de chats (plus de 800)

-Dans cette petite rue en effet trois chats ont disparus. (Fantomette blanche et noire, appartenant à une villa, le Ptit frère de couleur noir, nous appartenant, et un petit noir appartenant à un autre pavillon.)

Les chats auraient été vendus a des particuliers, ce qui est peu crédible car le Ptit frère était trop farouche.

-Les tourments dus à ces dangers omniprésents marquent profondément les personnes qui s'occupent des chats. Les chats sont tous apprivoisés et parrainés mais leur goût pour la sieste en plein air ne les pas abandonné. Les chats se retrouvent volontiers dans ce petit coin de rue, ombragé, à l'écart du passage, sous cet arbre.


-Les disparitions ont eu lieu la plupart du temps, durant les mois d'été. Cela implique une surveillance tout au long de l'année mais surtout une vigilance ininterrompue en raison du trafic routier .

Chaussette

-Le cas de Chaussette:

A l'autre bout de la résidence, la disparition épisodique de Chaussette est la conséquence de son emprisonnement occasionnel, dans le vide sanitaire d'une villa. Cette chatte craint les orages, le vent, les chiens sans laisses. Elle se réfugie là bas, puis la trappe se referme (!).

Malheureusement, hostiles aux chats, les propriétaires, sollicités trois fois dans l'année pour ouvrir la trappe derrière laquelle miaulait l'animal depuis longtemps, ont menacé de tirer la chatte au fusil (!)


Conclusions


Le respect des chats et des animaux vivants à nos cotés n'est pas acquis. De nombreux dangers les guettent toujours. L'urbanisation, le trafic routier, mais aussi l'ignorance, les craintes superstitieuses et les préjugés, jusqu'à la publicité que nous faisons à nos animaux nuisent parfois aux chats et au travail réalisé, mais la persévérance, une action exemplaire, respectueuse, réussit à convaincre des personnes de bonnes volontés de donner une place aux animaux dans les villes. Cela permet de partager avec beaucoup les valeurs de respect à l'égard des animaux.

"Rien n’arrête une idée en marche dont le temps est venu." Victor Hugo

Nous poursuivons notre protection des chats au quotidien, notre réflexion sur le sort réservé à nos compagnons et les meilleurs moyens de les protéger....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alexounette78 31/12/2009 08:54


vous pouvez être fières (fiers) de vous. On a toujours tendance à voir surtout ceux que nous n'avons pu sauver, mais il faut voir tous ceux qui sont encore là grâce à nous. Dans mon village
disparition inexpliquées de chats également, ma petite satine qui s'est échappée cet été et jamais revue (tatouée et stérilisée) aucun, aucun chat errant, bizarre non ? Le combat est loin d'être
gagné mais continuons. Tu sais moi j'ai amené un des hérissons malades à mon véto qui lui a fait une piqure (selon les indications du sanctuaire) et m'a appris à faire les suivantes. Et à 20 mn en
voiture nous avons un lieu où amener les oiseaux. Nathalie je te souhaite une fin d'année douce et une belle (la plus belle possible) année 2010. Gros bisous


Bastet 21/01/2010 20:40



Bonsoir
J'ai peu d'informations sur ce que tu fais pour les animaux et tes sauvegardes. J'aimerais bien avoir des témoignages dans l'antrechats.....ou autrement. Je suis sure que tu dois
en avoir déjà sauvé plus d'un, avec discretion. C'est si beau. Une petite rubrique bientot pour 2010?????
Je te souhaite bonne année et la meilleure santé possible à toi
Nath