Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Presentation Du Blog

  • : Le blog de Bastet
  • Le blog de  Bastet
  • : Protection des chats libres et des animaux vivants librement dans la ville. Défense et droit des animaux.
  • Contact

LE SALON DU BLOG

 

Fantaisies littéraires

 

Roman d'un CHAT

P'tit chat

 

Musique

LA MUSIQUE DE BASTET

 

 

 

SOLIDARITE





Un clic pour nourrir un animal
ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Allez-y!

7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 16:50

La vigilance, l'attention et l'amour que l'on porte aux animaux a parfois besoin d'être partagés avec d'autres êtres humains.  Cette passion pour nos compagnons est un bonheur mais il est rare de se réjouir avec d'autre de ce qui est merveilleux pour nous!
L'intérêt et la compassion parfois s'éveillent lors d'évènements spectaculaires, souvent dramatiques mais un silence s'installe quand tout semble aller normalement.
Le groupe de chats vit paisiblement. Les chats sont discrets, dormants de nombreuses heures dans le petit refuge, ou bien éparpillés sous les bosquets. Cette cohabitation dans l'indifférence est sans doute préférable.
Les choses extérieures et banales, hors de la sphère quotidienne intéressent peu. Les chats libres, vivants à nos coté ne regardent personne.  Pour nous, qui les avons inscrit dans notre paysage mental, le comportement, les allures, leurs regards, et les témoignages de reconnaissance de nos compagnons sont essentiels. Ils le savent. L'attachement aux chats des rues est une aventure souvent solitaire.


Roudoudou noir, un des matous les plus forts, du genre trapu et bagarreur doit prendre un médicament car il tousse et ses yeux pleurent.
Quand il fait froid, je masse et frictionne les chats énergiquement pour les réchauffer. Lui, il apprécie tout particulièrement.
Je lui ai présenté depuis cinq jours le cachet dans la main sans le cacher dans la nourriture. Il pose son museau sur mes doigts et parce qu'il a besoin d'être guérît et qu'il sait que je m'occupe de lui, il le mange...

Il est si sauvageon que d'avaler un cachet qui n'a ni goût, ni odeur, tendu dans une main,  me semble magique et je regrette que personne ne voit ça....

Repost 0
Association Bastet - dans POINT DE VUE
commenter cet article
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 20:56


Hier notre petit voisin; c'est à dire Minou, chat noir a déménagé. 

Ce chat vivant dehors, s'était faufilé dans une maison bienveillante et avait adopté notre voisine mais cela c'était passé ailleurs, dans une résidence des alentours. Quand sa maîtresse est venue s'installer juste à coté du refuge, il a fallu faire comprendre à ce petit chat de la rue, après l'avoir stérilisé et tatoué qu'il ne retrouverait le confort de la maison qu'en changeant de territoire et que sa nouvelle maison se trouvait à quelques mètres à vol de jardin. Plus d'une fois il est reparti dans sa première résidence et il a fallu aller le rechercher, mais il a compris rapidement qu'à l'autre bout des jardins se trouvait sa maîtresse et sa nouvelle maison, son assiette, de la chaleur. Il lui a fallu sauter des barrières, traverser le territoire de Patch, puis celui de Casanova, affronter l'hostilité du groupe du petit refuge mais ayant définitivement choisi sa maîtresse, il a bravé toutes les difficultés. Ces derniers temps il venait même au petit refuge et côtoyait à l'aise le groupe de chats. Il était devenu même franchement fortiche et commençait à en imposer.
Pourtant après neuf mois, tout est à refaire. Sa maîtresse a à nouveau déménagé mais cette fois-ci nettement plus loin et avec un fort risque de se perdre pour retrouver son ancien territoire en partant d'un territoire totalement inconnu.
Il a fallu convaincre sa maîtresse d'emporter le chat car l'abandonner dans un refuge est horrible et dramatique. (Le refuge dont elle parlait a en plus, mauvaise réputation !) 
Minou depuis deux jours restait immobile devant le volet clos, dans le vent glacial, rejoignant le refuge pour manger mais affreusement misérable, abandonné.
Finalement hier, sa maîtresse a accepté la contrainte de l'enfermer pour lui apprendre sa nouvelle maison. Elle redoutait que ses plantes vertes servent de litière. Elle appréhendait l'envie de sortir du chat et son caractère libre, que Minou refuse sa litière car il l'avait ignoré jusqu'alors. Pourtant tous les chats enfermés, finissent par adhérer à la litière, faute de terre, des soucoupes sur la terre protège les plantes...Les impétueux moments de pression pour sortir il faut les faire passer le mieux possible et accepter quelques réveils sans craquer. Dans quelques temps il pourra ressortir là bas, en l'accompagnant les premières fois pour qu'il retrouve la porte...
Apprendre à un chat un nouveau territoire n'est pas chose facile mais il faut le faire!
Si cela s'avère trop lourd pour cette dame âgée, Minou rejoindra le groupe, mais il faut, il faut vraiment que tout aille bien.....

J'espère que tout ce passera bien comme lors du premier déménagement pour ce chat qui a adopté sa maitresse mais qui doit maintenant être à son tour vraiment adopté!

Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 19:19

Un ! devant la tuile-mangeoire, un deuxième qui attend derrière que la place soit libre! un troisième derrière le grillage! un quatrième devant la niche des chats! ..... Voila les hérissons reviennent. Il va falloir isoler les croquettes des chats pour qu'ils ne se refilent pas des vers, mettre la mangeoire de manière à ce que tout le monde mange en même temps. Les hérissons sont attablés cote à cote.  Ils forment un bruyant  banquet  le nez plongé dans la croquette, se soufflant dessus de temps en temps pour des raisons hérissonnes inconnues. Effarouchés au moindre bruit, ils se cognent contres les chats qui sont surpris de tant d'irrévérences. Ils s'excusent même pas! Un vrai chat rit;Va rit!!!

Repost 0
Association Bastet - dans EVENEMENTS
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 12:59
C'est extraordinaire!!!!






Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 12:39
Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 12:33
Repost 0
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 15:39

 



Ils viennent bien après le couché du soleil contrairement à l'été. Cela a commencé par des assiettes à chats que l'on trouvait renversées, croyait-on  par un chien, puis des crottes mélangées aux croquettes, qui ne laissent aucun doute. Hier enfin, l'un d'entre eux à montré son nez. 

Repost 0
Association Bastet - dans EVENEMENTS
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 14:01

 

Repost 0
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 12:06

 


 Le bonheur d'être bien ensemble grace à O Maley
 Un chouette chat 

Repost 0
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 19:06

Voici Trois Plumes croquée.
C'est tout elle!
Repost 0