Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Presentation Du Blog

  • : Le blog de Bastet
  • : Protection des chats libres et des animaux vivants librement dans la ville. Défense et droit des animaux.
  • Contact

LE SALON DU BLOG

 

Fantaisies littéraires

 

Roman d'un CHAT

P'tit chat

 

Musique

LA MUSIQUE DE BASTET

 

 

 

SOLIDARITE





Un clic pour nourrir un animal
ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Allez-y!

3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 15:40


La disparition, de nos compagnons.

Nous partageons leurs vies pleines de joies, de souffrances, de banalités, avec émerveillement et angoisse... et puis à un jour, la mort inconcevable de ces êtres que nous aimons, vient frapper.

Il n'y a alors, autour de nous, ni infirmières, ni pompes funèbres, ni cérémonies, ni traditions...
Nous nous   retrouvons seuls pour  nous occuper du corps de notre compagnon, pour décider de ce qu'il faut faire.
Quand un chat est malade, on a un petit laps de temps, même s'il est très court, pour se préparer, réfléchir. 

Lorsque la flamme vacille, que l'ombre fatale recouvre notre compagnon, nous l'emmenons chez le vétérinaire. Le ténébreux trajet est sombre et lourd. Comme dans les religions antiques, on aimerait accompagner notre bien-aimé, l'aider à traverser le fleuve vers l'au-delà, qu'il soit serein, apaisé et confiant,  que le passage soit indolore avant qu'il n'entre dans les éthers.
 
Il ne s'éveillera plus, et tout est  si calme... On caresse et l'on cueille la chaleur de la vie, et le dernier regard. Dans cinq minutes, dans une seconde, notre compagnon sera inerte. Le temps qui scintillait  de choses aléatoires, imprévisibles, de hasards, d'inconnus, est anéantit, pulvérisé, et déchiré violemment. 
Nous scellons le destin d'un être vivant. Nous soufflons cette flamme, si petite soit-elle, nous coupons ce fil si mince. Ce passage de la vie à la mort, cette seconde là,  ne se conçoit pas, cela heurte et fait vaciller notre esprit pétrifié profondement.

Convaincu  que notre compagnon souffre, on pense le soulager mais la volonté de vivre de ce petit chat, est-elle éteinte? Personne ne le sait. Penser qu'il aimerait encore vivre quelques instants est une torture. 
Le coeur de notre compagnon s'emballe, puis il arrête de battre et c'est fini. Quand tout est terminé, incrédule on demande au vétérinaire, si c'est vraiment fini.... 
On est là, en face à cet être inerte ...irréversible abandon...
Je me souvient du chat Goliath qui est mort dans la salle d'attente, avant même d'être endormi. Dans le silence de cette salle, j'ai entendu le silence de la mort, la faible vibration de la vie se taire.

Quand un chat est malade, les choses évoluent progressivement mais il ya aussi les disparitions brutales, les chats accidentés, ceux victimes de cruautés, ou ceux qui disparaissent. 
Lorsque un évènement funeste arrive brutalement, les images de nos compagnons palpitants de vie s'entrechoquent avec les images de leurs morts et de leurs souffrances.  C'est unedéchirure physique.
Pour appaiser la brulure  insupportable qui se loge au creux de soi, le seul baume est de se concentrer sur les vivants....

Les corps inertes de nos compagnons sont souvent  en plein passage!!!. Les habitants du coin appellent la police!!! d'autres viennent me trouver. Hier encore ils étaient vivants et là ils sont morts. Je recueille le corps dépouillé de vie. Ou est passée leur vie? L'autopsie n'indique jamais rien de ce que l'on veut savoir. Ce que l'on sait c'est qu'un être humain est à l'origine volontairement ou non de cet anéantissement .

Et puis il y a les chats  qui ont disparus et dont on ne trouve jamais les corps, certainement jetés aux ordures sans que personne ne puisse savoir ce qu'ils sont devenus. Aucun deuil n'est possible sans voir leurs corps, et un espoir insensé de les revoir peut jaillir des mois plus tard à n'importe quel endroit.

En cherchant des chats disparus j'ai trouvé les restes de chats momifiés, enfermés il y longtemps dans les vides sanitaires. Ils avaient encore leur pelage... La pensée de leurs agonies solitaires,de leurs désespérances, de leurs souffrances, des soins qui n'ont pas pu être donnés, de leurs sauvetages ratés, (pour les plus récentes disparitions) est une douleur intolérable.

En fait, Il n'existe aucun rituel quand s'éteignent nos compagnons. Nous sommes seuls à inventer et donner un sens à ces disparitions. Les Égyptiens semble t-il, avaient des rituels pour supporter la mort de leurs compagnons, les chats. Les indiens parait-il, entretenaient avec la nature un lien, un dialogue pour s'excuser de devoir prélever et tuer des animaux pour se nourrir....

La rencontre avec un être vivant est une alchimie. L'enchantement, la magie de ce lien unique disparaitra avec lui. La mort, c'est la disparition  d'un être vivant particulier et irremplaçable. Tous nos compagnons morts ont été incinérés individuellement, les chats câlins comme les plus farouches. Leurs restes  sont  placés dans de petites urnes qui paraissent minuscules, trop petites pour ce qu'ils ont été.  Cette poussière ne représente rien d'autre que de fines particules inertes, inanimées,  paradoxales,  car elles évoquent le vivant. Ou répandre leurs cendres? Est-ce dans un lieu de recueillement ou bien faut-il mêler au vent cette poussière d'étoile?  Comment les enlacer à l'infini ?

La mort de nos compagnons laisse une empreinte mentale et physique. Le Mystère, le Sacré, enveloppe nos compagnons, pourtant personne n'est là, personne ne le sait. Ils ne sont pas membres de la famille. Il n'y a pas d' équipes de soignants, ni cérémonies pour permettre de vivre un deuil et recueillir la compassion des amis, des semblables ...



Hermès Psychopompe

A-LA-MEMOIRE-DE-FIFILLE-ET-DE-TOUS-LES-AUTRES A-LA-MEMOIRE-DE-FIFILLE-ET-DE-TOUS-LES-AUTRES
( Ces images sont choquantes. En prenant profondément soin des êtres vivants, on découvre le meilleur et il y a le pire. Aimer un animal n'est pas un loisir superficiel. On dit: C'est juste un chat, tout juste un chat, est-ce une entité insuffisante? Pourtant elle vit, elle meurt comme nous.  Aimez donc!, aimez donc un animal, un compagnon! )


Compagnon: lat. populaire compagnio, onis "qui mange son pain avec" : copain

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 19:28


   Barack Obama défendra les droits des animaux aux Etats-Unis ; il  ne sera pas seulement le président du peuple américain, mais également de ses animaux. "Et pour les droits des animaux, que ferez-vous?" lui aurait crié du public une femme lors d'un meeting à Las Vegas en janvier dernier. Obama répondit qu'il se sentait très concerné par les droits des animaux, "pas seulement parce que j'ai deux petites filles qui veulent un chien". Il a rappelé qu'en tant que sénateur de l'Illinois,il avait fait passer une loi visant à arrêter les massacres de chevaux pour la consommation humaine dans son Etat, une mesure soutenue par l'association de défense la plus populaire des USA, Humane Society. "J'ai voté pour alourdir les peines pour maltraitance d'animaux, et également pour qu'on y incorpore un suivi psychologique. La violence envers les animaux est inacceptable, mais surtout elle reflète la violence que l'on peut avoir envers les autres, comme la violence domestique par exemple. En tant que président, je veillerai à ce que les crimes envers les animaux soient considérés avec le plus grand sérieux". Barack Obama a été sénateur de l'Illinois pendant huit ans, durant lesquels il a fait passer une douzaine de lois de protection animale. Parmi lesquelles donc, l'alourdissement des peines pour maltraitance, l'obligation pour les vétérinaires de signaler tout acte suspect de maltraitance ou s'apparentant aux combats d'animaux, l'interdiction d'abattre des chevaux pour la consommation humaine, et davantage de critères pour les animaleries et éleveurs. La loi sur l'abattage des chevaux avait été votée en 2005, mais Barack Obama a également soutenu des lois contre les combats de chiens et de coqs, pour l'interdiction de posséder des chiens de combats et pour sanctionner les spectateurs.
(Source AP -7 nov 2008)


 



Partager cet article

Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 21:13


Des informations sur Barack Obama: défenseur des animaux 

En tant que sénateur, il a déjà pris position pour la défense des animaux.
A lire sans faute, de quoi se réjouir!!!

Son élection est déja une telle joie!!!
Des chemins existent pour mettre à mal les préjugés, la cruauté, l'inhumanité, la pesanteur de l'histoire....Il faut défricher ces chemins sans cesse, rien n'existe au hasard......

                                                                                               

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 22:17

 

 

 

 

 

Rêve de Noël, d'avant et d'après Noël....  

Une maison pour nos chats avec un grand, immense terrain clos...

Un Parc Animalier pour chats avec des abris chauffés à l'énergie solaire... des passerelles dans les arbres, une multitude de plantes, arbres et arbustres pour se cacher dans son territoire...

Des abris  confectionnés avec art par des artisans, des bâtisses miniatures de tous les styles...(Petites pagodes, manoirs, châteaux, mas à la dimension d'un chat, ouvragés en bois en pierre, avec toitures en tuile et autre...)

Des plantations aux fleurs  luxuriantes et parfumées, une féerie végétale, la fontaine, un ruisseau....

Nos hérissons, les tourterelles, des nichoirs pour oiseaux inaccessibles...

                                                                                                

et puis des concerts de musiques des amis et des jeux pour les enfants...à vivre à visiter... 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 21:47



Les chats dont nous nous occupons n'exigent de nous, que notre savoir vivre. En tout premier lieu, ils aiment la nourriture que nous pouvons leur offrir  mais si l'on y pense bien, lorsque les chats viennent à nous, il y a bien d'autre choses qui leur plaît chez nous. Les chats aiment se délasser par exemple, se reposer, et donc, tous les espaces de détente sont idéals pour eux. Il est vrai qu'ils subissent dehors, milles agressions. Aujourd'hui deux chiens seuls sont venus folâtrer dans la résidence. Leur maître est un SDF. Ces deux grands sont doux mais paraissent méchants. Ils viennent et repartent. (Il faut vraiment savoir où se trouve leur maître). Plus tard un boxer, puis un berger allemand se sont baladés sans laisses. Les maîtres à coté n'ignorent pas la présence des chats mais rien à faire. Ce soir, à l'heure du rendez-vous les chats encore terrorisés sont réapparus les uns après les autres de leurs cachettes. Enfin, ils sont tous là. 
Les chats aiment se sentir protégés. Quand je me balade, ils sont tellement confiants qu'ils ne font plus attention aux voitures. C'est moi qui doit faire attention ...attendre avant de  les appeler, me mettre devant une voiture qui passe et qu'ils ignorent, quand ils se rapprochent de moi....Quand on amménage un  lieu où ils pourrons être au chaud, être protéger du froid et du vent surtout, être tranquilles c'est un cadeaux pour eux. Ils aiment ça visiblement, ils l'expriment. Ils attendent patiemment, le regard curieux,  que le coin soit comme il faut, et vont s'y blottir. Et puis il y a les jeux, les distractions et tant de choses à vivre, des cadeaux et des cadeaux... Les chats sont libres....Leur royaume est leur goût de vivre. Ils nous touchent car ils arborent un joyau de grande valeur, la saveur de vivre.( joyaux: lat. pop de jocus: jeu)





Partager cet article

Repost0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 21:43

La chatte de Chantal, Pablo et Violette

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 23:09

A Lire
Une histoire du chat de l'Antiquité à nos jours
de Laurence Bodis


Laurence Bodis
Ancienne élève de l'Ecole de Chartres,elle est directrice de la bibliothèque de l'Observatoire de Paris.


...Si le chat a suscité tant de croyances au cours des siècles, c'est qu'il est avant tout un support de l'imaginaire humain. Ce sont ces métamorphoses successives que cet ouvrage nous invite à découvrir

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 13:36




  P'TIT CHAT


Casanova noir...

Casanova dans toute sa majesté

Casanova et son frère

Le ptit frere
La Puce
Moumoune
Roudoudou noir

Casanova noir, son Frère, la Puce, Moumoune, Roudoudou, et autrefois ma Doudou et Filou sont noirs mais ils ont tous quelques poils blancs. Sans doute est-ce du aux massacres des chats noirs au cour de l'histoire. Ceux qui ont été épargnés étaient les individus qui n'étaient pas totalement noirs et les chats libres ont conservés ce patrimoine génétique.

Citrouille chats 2007

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 16:05







Partager cet article

Repost0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 14:13

Déesse chatte (ou à corps de femme et à tête de chat ; au nouvel Empire). Bastet divinité de Bubastis vénéré dès la VIe dynastie, sous le règne de Pépi II.

Elle était aussi vénérée à Memphis depuis l'Ancien Empire, où elle était associée à la déesse locale Sekhmet.

A partir de l'époque libyenne (XXIIe-XXIIIe dynasties), la déesse locale perd ses attributs léonins, s'apaise pour devenir une chatte Protectrice du foyer, rôle qu'elle conserve jusqu'à la fin de la Basse Epoque.

Elle était associée à Sekhmet (et à Tefnout quelques fois), ainsi qu'à Mout. Sekhmet représente le mal, le danger, alors que Bastet, elle représente la douceur et l'amour. Elles étaient au départ une seul et même déesse.

Bastet pouvait revêtir plusieurs formes comme l'œil de la lune. On la considère comme la fille de Ra et la mère de Myévis et de Horhekenou.

Elle est adorée à Boubastis (Bubastis, actuel Tell-basta) et à Saqqarah, comme déesse de la joie, de la musique, de l'amour, de la danse et de la guerre.

Elle protège aussi la famille et favorise les accouchements.

Dame des parfums, comme la plupart des déesses-lionnes, elle incarne le côté pacifiste des déesses dangereuses et terrifiantes.

Elle est le symbole de la douceur et de la gentillesse.

Les femmes la considèrent parfois comme la protectrice du foyer en raison de certaines iconographies où elle allaite ses nombreux petits chatons.


Partager cet article

Repost0