Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Presentation Du Blog

  • : Le blog de Bastet
  • Le blog de  Bastet
  • : Protection des chats libres et des animaux vivants librement dans la ville. Défense et droit des animaux.
  • Contact

LE SALON DU BLOG

 

Fantaisies littéraires

 

Roman d'un CHAT

P'tit chat

 

Musique

LA MUSIQUE DE BASTET

 

 

 

SOLIDARITE





Un clic pour nourrir un animal
ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Allez-y!

15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 19:21

  Casanova noir

les espaces protégés

Il existe des espaces extérieurs ou les chats bénéficient d'une meilleure protection qu'à certains autres endroits. L'espace ou ils évoluent est situé à l'écart des routes passantes, ils profitent d'un jardin et du regard bienveillant de la population. Ils reçoivent bien entendu leur nourriture quotidienne et occasionnellement sont menés si nécessaire chez le vétérinaire.

Il y a même la possibilité d'installer des abris.

  abris-chou.jpg

Les niches végétales:

La construction d'une niche végétale était prévue cette année et elle a donc été construite par un habitant (artisan compagnon) résidant a proximité.

Les niches végétales ont vocation a se fondre dans un cadre de verdure puisqu'il s'agit de niches spéciales, dont le toit est fleuri et qui semblent ainsi être des jardinières décoratives.

Le prototype construit a été réalisé avec des matériaux étanches et isolants, ainsi que des matériaux nobles. En cours de réalisation l'idée a été de faire une double niche végétale. La réalisation est plus massive mais elle a été adoptée par les chats et répond à la volonté d'esthétisme.

  arb_plante_058.gif

Les rigueurs de l'hiver:

 

1)L'hiver a été, avec ces trois vagues de froid, ainsi que divers autres problèmes, très difficile pour les chats vivant dehors.

La double niche végétale a donc été installée ainsi que d'autres niches du commerce.

En raison des grands froids les chats ont utilisé ces niches la nuit pour dormir.

 

2)Les niches dans le jardin:

Le problème des abris situé au raz du sol:

Les niches étaient installées a même le sol, dans le jardin mais les chats tout en trouvant chaleur et protection contre les intempéries ont eu beaucoup de mal a les occuper.

En tout premier, il y a les hérissons qui adoptent les niches et se cachent la journée a l'abri de la lumière. Ils s'y installent, et font leurs besoins dans le lieu de couchage, la niche n'est alors plus utilisée par les chats.

Le problème des chiens errants:

Les chats ont été malheureusement victimes des attaques de chiens errants durant tout l'hiver, particulièrement dans l'espace aménagés pour eux. Ces chiens errants sont connus. Il s'agit de deux chiens rejoints parfois par un troisième. Ils forment une meute qui déambule dans la ville, le maitre les laissant livrés à eux même depuis des années. Ils viennent pour manger les croquettes des chats

 

 

 

Il y a également un rottwiller vivant dans un pavillon limitrophe qui régulièrement passe la clôture pour manger les croquettes des chats, les maitres ouvrant même le trou du grillage pour éviter de venir chercher le chien et qu'il puisse rentrer par lui même sans faire un grand détour.

Après chaque passage et malgré des aménagements pour que l'entrée des niches soient dissimulées ou inaccessibles pour un chien, les croquettes mises en hauteur, le coin a été retrouvé saccagé, les niches déplacées et les chats terrorisés ou blessés. Les conséquences de ces passages pour les chats ont été des blessures dues à des morsures et cela a nécessité des soins répétés. Les chats ont sans aucun doute été surpris dans leur sommeil ou coincés dans les niches,(traces de luttes dans les niches).

 

L' accueil hivernal sur le balcon d'un particulier:

Pour permettre aux chats d'être protégés du froid mais aussi des chiens, des hérissons, un habitant ayant un balcon en rez de chaussé et absent tout l'hiver, a été sollicité pour que des niches et abris soient laissés sur son balcon accessibles aux chats.

Les croquettes ont aussi été mises sur le balcon.

 

Le nourrissage des tourterelles:

L'hiver aurait du se dérouler ainsi mais un problème supplémentaire est arrivé. Un locataire a nourrit sur son propre balcon des tourterelles. Elles sont venues tout au long de l'hiver de plus en plus nombreuses commençant à salir les balcons alentours. Cette personne a arrêté de nourrir ainsi ces tourterelles brusquement. Ne trouvant plus de nourriture elles se sont rabattues sur le balcon pour venir manger des croquettes. Malgré la dissimulation du distributeur à croquettes, les tourterelles une semaine avant le retour des propriétaires avaient sali ce balcon également sans que nous ayons eu le temps d'intervenir.

 

Contre toute attente, la personne ayant attiré les tourterelles n'a pas été mise en cause. Le seul interlocuteur et le seul responsable pour tout ce qui concerne les animaux, problème ou animaux en détresse semble être la personne présente quotidiennement et chargée des chats.

Le calme est revenu avec le printemps et avec la possibilité pour les chats de dormir ailleurs dans le jardin. Les conséquences sont tout de même dommageables. Les propriétaires du balcon ne souhaitent plus aider les chats ...

 

De manière générale il faut vraiment noter la très fragile tolérance des chats libres. Cette tolérance, ne supporte pas le moindre dysfonctionnement y compris pour des raisons indépendantes de notre volonté et n'ayant créé qu'un désagrément passagé. (les salissures de tourterelles) Il est donc très important d'anticiper les problèmes. Il est du ressort de l'association d'assurer l'état irréprochable des lieux ou vivent des chats, même si l'espace est dégradé sans que nous en ayons la moindre responsabilité.

 

 

 

L'entraide et le réseau de protection animale

  Simba 3

-Adoption d'un chaton et Famille d'accueil

Un chaton de trois mois a été trouvé un soir, au moment de la distribution de croquettes, trottant parmi les autres chats, feulant pour se faire respecter.

Afin que la population des chats n'augmente pas, le chaton a été attrapé. Il a été recherché activement un maitre éventuel, par le porte à porte, par voie affichage, contacts chez les vétérinaires mais personne ne s'est manifesté.

Pour lui trouver une famille d'adoption, une habitante a été sollicitée afin de garder le chaton, en famille d'accueil quelques jours, le temps de trouver un adoptant. Des contacts ont été pris avec d'autres associations habituées au placement de chatons et en moins d'une semaine ce chaton a trouvé sa famille.

Cet évènement a permis de resserrer les liens avec le réseau de la protection animale

Cette collaboration s'est illustrée également avec la prise en charge d'une chatte dont la patte était très abimée.

-Cette petite chatte était nourrie par des commerçants depuis des années, mais ils n'arrivaient pas à l'attraper pour lui faire soigner la patte. Nous avons finalement réussit à l'attraper. Déposée en fourrière par erreur, car les commerçants ignoraient le rôle de fourrière d'un vétérinaire local, nous l'avons récupérée et redonnée à une association, qui l'a soignée et menée dans son refuge. Cette association/refuge justement avait pris en charge des années auparavant, la stérilisation et le tatouage de cette petite chatte là. Le tatouage identifiant l'a sauvé d'une euthanasie certaine si elle était restée en fourrière, car une tumeur à la patte a été diagnostiquée ultérieurement. Cette petite chatte est actuellement au refuge

 

 

Récupération des chiens perdus:

Un chien beagle de 10 mois:(juillet 2010)

Un petit beagle a été trouvé le soir tard près des croquettes pour chats. Nous avons cherché auprès des personnes de passage et auprès des habitants, si personne n'avait perdu son chien. Le chien a été mis en laisse. Nous avons procédé pour retrouver ses maitres comme dans un cas précédent, grâce au chien lui même . Cela consiste a mettre le chien en laisse et a le suivre en le laissant se diriger et choisir son chemin, avec chance vers sa maison, si celle-ci n'est pas éloignée. Cette technique n'a rien donné cette fois ci, excepté de savoir que le petit chien avait été vu dans l'après midi déambulant seul sur une route et dans un carrefour très passant. Il a donc été prévu de garder le chien pour la nuit afin d'aller le lendemain chez un vétérinaire vérifier s'il avait une puce.

Cherchant sur internet, dans les forums, sites d'entraide et de protection animale, nous avons trouvé une annonce de chien perdu. Cette annonce correspondait en tout point a ce petit chien. Avec un bonheur partagé, le jeune chien a pu retrouver ses maitres le jour même de sa disparition. Le jeune garçon de la famille avait posté un sos que nous avons consulté. Le chien a retrouvé sa famille en un temps record. Un système d'alerte avec ce site reste ouvert, pour être prévenu en cas de sos. Il faut noter le rôle des sites et forums de protection animale sur internet qui deviennent des outils particulièrement performants.

 

Les chiens trouvés: Deux Rottwillers

Le chien d'un pavillon limitrophe est venu pendant toute l'année manger les restes de croquettes des chats, avec les difficultés déjà décrites vécues par les chats. Il s'agit d'une chienne classée dans les catégories a risques, les rottwillers.

Pour ramener une rottwiller trouvée en train de fureter dans le coins des chats, et croyant qu'il s'agissait de la chienne de la voisine, celle-ci a été appelée et a suivit docilement, en faisant le tour du pâté de maison jusqu'à l'entrée du pavillon. Mais il s'agissait d'une autre chienne! Elle aussi était très sociable, elle nous a suivi jusque chez le vétérinaire, elle a pu être identifiée mais ce vétérinaire ne voulait pas la garder. Il a été décidé de la mener à la gendarmerie, mais les gendarmes ne savait quoi en faire. Il a été suggéré de la conduire chez ce vétérinaire/fourrière afin que les maitres absents passent un peu plus tard. Les gendarmes ignoraient le rôle de ce vétérinaire, après renseignements, ils nous ont emmener avec la chienne chez ce véto, qui connaissait parfaitement les maitres...

 

 

Les gardes:

Poggy/Ipso/La minouche/ Rouky et la Minette/ Tosca/ : 65Jours de gardes

La garde des chats ayant des maitres continue de créer des liens et un soutien pour l'action réalisée auprès des chats libres.

 

L'aide aux stérilisations:

Les chats étant tous stérilisés, l'aide a été apportée pour les stérilisations planifiées par d'autres associations.

 

 

La protection des animaux vivant dans les villes

 

La réflexion et le combat pour la protection des animaux dans les villes

 

Les sauvetages, ou le suivi des animaux vivant dans les villes:

L'éthique que nous observons consiste à sauver et protéger les animaux. Nous n'acceptons pas le recours à la mise à mort de complaisance, appelée pudiquement euthanasie pour des situations ou souvent le défaut de moyens (place/financement/disponibilité...) pousse certain à cette extrémité. Nous craignions régulièrement de voir s'appliquer cette issue fatale pour les animaux, particulièrement en cas d'urgence. Le cas des chiens trouvés est l'exemple le plus frappant. A défaut de famille d'accueil, le seul placement provisoire envisagé pour la chienne rottwiller était le vétérinaire/fourrière. Le risque est de ne pas retrouver les maitres, sachant que dans ce genre de cas une mise à mort à court terme en fourrière est prévue. Il en est de même pour les pigeons blessés qui ne sont jamais soignés s'ils sont en détresse. Des solutions alternatives ont toujours été trouvées mais toujours in extrémis.(maitres retrouvés, adoption des oiseaux, famille d'accueil...)

 

-Les menaces des personnes pathologiquement hostiles aux animaux:

Il n'y a pas eu de disparitions de nos protégés cette année, mais la vigilance reste d'actualité

  herisson.jpg

-Les hérissons

Après avoir constaté la disparition des hérissons adultes l'année dernière, le printemps a vu une nouvelle génération arriver après l'hibernation mais aucun grands hérissons n'est réapparu. Un aménagement des jardins avec des abris pour hérissons et pour les oiseaux est à l'étude avec une recherche de fonds auprès de diverses fondations.

 

-Les animaux en détresse:

Aucun animal en détresse ne nous a été signalé cette année, excepté la petite chatte et les chiens perdus. Le chat perdu d'un habitant a été retrouvé par une association car il était tatoué.

 

 

 

Pour conclure, nous poursuivons notre action afin de protéger et soigner les animaux et en premier lieu, les chats libres sous notre responsabilité. Notre présence journalière auprès d'eux et notre fidélité est plus que partagé avec nos animaux chaque jour plus proche de nous. Nous continuerons cette tache qui est aussi notre grand bonheur.

 

  Colombes-0.gif

Repost 0
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 19:46

 

 



LA PROTECTION DES CHATS:


Les points positifs:


-La plupart des habitants acceptent maintenant la présence des chats dans les jardins. La constance des soins prodigués, le suivi quotidien sont appréciés et reconnus.



 

Le rôle des nourriciers est essentiel:


Le rôle des nourriciers est de suivre quotidiennement sur le terrain la qualité de vie des chats, d'assurer leur protection et les soins sanitaires, dont l'alimentation est le premier de tous. Il est évident que les soins prodigués aux chats, s'effectuent alors que les chats sont stérilisés et que le contrôle des naissances est effectif.

Il est important de noter que le suivi quotidien permet de s'assurer que les effectifs de chats ne sont pas modifiés par l'arrivée de nouveaux chats, consécutive à des abandons.


Tout nouvel arrivant est aussitôt pris en charge.

-S'il s'agit d'un chat perdu, les maitres sont cherchés.

-S'il s'agit d'un autre animal perdu, un chien par exemple, des recherches similaires sont effectuées.

-S'il s'agit du sauvetage, d'un animal en détresse il est aussitôt pris en charge.

Il est important également de savoir qu'un groupe de chats accepte mal un nouveau venu, la nourriture ne signifie pas un gonflement des effectifs automatique, car les chats défendent le territoire où ils se nourrissent. La population des chats se stabilise autours de groupes stables. Certains chats rejetés peuvent souffrir de la faim. Connaitre le territoire d'un groupe, permet également de s'occuper mais très rarement, d'un solitaire curieux, égaré, tenu à l'écart, aperçu au delà des limites du territoire et enrayer ainsi une nouvelle implantation de chats.

POUSSY.jpg

Le cas de Poussy:

Poussy s'est retrouvé dans les jardins car une famille qui l'avait adopté chaton, le laissait à la rue en permanence. Sa présence avait été remarquée. L'absence visiblement de soins, tatouage et stérilisation nous ont fait intervenir. Avec l'accord des anciens propriétaires il a aussitôt été adopté, tatoué, stérilisé.



Notre action principale consiste donc a maintenir et pérenniser notre rôle de nourricier et de protection sanitaire des chats. Cela demeure la priorité des priorités.


Notre éthique, en tout premier lieu consiste au refus de l'euthanasie de complaisance mais aussi, à effectuer une recherche constante de relations harmonieuses entre les animaux et les habitants. Le soutien aux nourriciers est considéré comme un maillon indispensable pour effectuer un suivit sur tous les terrains , sauvegarder les chats à long terme. La responsabilité des nourriciers est indispensable et majeure. Nous essayons également de transmettre l'idée que les chats vivants librement mais accueillis correctement à nos cotés peuvent devenir des animaux de compagnie et être apprivoisés.


Nous déplorons le décès de Madame M. qui nourrissait une petite chatte blanche et noire. Son engagement, par ce simple geste quotidien était important. Elle nous manquera. Le relais a été pris auprès de cette chatte par une voisine. Il est important d'en surveiller la régularité.

 

LE COIN DES CHATS

-Le coin des chats  est apprécié pour son esthétique, ses plantations, son coin café, et sa propreté.


-L'idée est d'accueillir les chats dans un cadre valorisé par des ornements de jardins, plantes, massifs parfumés, jolis récipients à nourritures et ainsi, associer l'idée de beauté, d'harmonie à la présence des chats...


Un projet de niches végétales est en cour.

L'idée ici est d'incorporer sous une jardinière de fleurs, un abris à chat, une petite niche pour l'hiver. La présence des chats se fond ainsi dans un cadre naturel de verdure pour le bonheur des chats qui aiment dormir sous les arbustes, abrités, au chaud, et des habitants pour l'esthétique.

Deux niches végétales ont été construites par un habitant, (Compagnon exerçant la restauration des bâtiments historiques) mais elles ne sont pas finies. L'hiver approche et la mise en place des niches ne sauraient tarder.

Cette idée peut séduire les habitants d'autres quartiers

abris-chou-copie-1.jpg


LA GARDE DES ANIMAUX DE COMPAGNIE


-Les personnes qui protègent les chats vivants librement, sont sollicités pour garder les chats et animaux de compagnie lorsque les maitres s'absentent occasionnellement.


- Chacun peut constater, le chaleureux contact noué avec les chats du jardin. (câlins, approches ...)Les chats se retrouvent entre eux en compagnie, mais aussi avec nous. Ils montent sur les genoux, font des câlins, appellent en cas de détresse.... Il faut dire que les chats vivants a l'extérieur ont la même capacité à se sociabiliser que les animaux dit "de compagnie".


Les animaux ayant des maitres aiment également aller dehors. On peut croiser dans le même groupe un chat de propriétaire et un chat parrainé mais qui prefère rester dehors. Les chats commencent à être connus on pourrait dire "personnellement" par tout le monde, avec leurs noms, leur personnalité etc....


Le monde des animaux de compagnie et celui des animaux vivants librement dans les jardins est très proche. Contribuer a partager ainsi le même univers, par des gardes ou tout autre moyen permet de rapprocher les habitants de ces chats, de ne pas rejeter les bêtes libres, de faire encore davantage connaitre, aimer et accepter ces êtres vivants, ces personnalités félines, parmi nous. Certains chats, lors de rencontres épistolaires vont jusqu'à séduire un habitants et choisir de rejoindre définitivement la maison d'un maitre.


Poggy: du16 au 20 février: 4j

Rouky: le 21 et 22 février 2j

Ipso: du 3 au 13 avril 11j

Rouky; le 11 avril 1j

Poggy: du 9 au 16 mai 13j

Ipso: du 4 au10 juin 7j

Margot: du 12 au 21 juin 10j

Rouky: du 12 au 21 juin 10j

Poggy: le 27 juin 1j

Poggy: le 30 et 31 aout 2j

Rouky: le30 et 31 aout 2j

Tosca: le 17 et 18 juillet 2j

Rouky: le 30 et 31 juillet 2j

Poggy: le 30 et 31 juillet 2j

Tosca: du 5 au 10 aout 6j

Ipso: du 14 au 23 aout 10j


Total 85 gardes

 

 

 

UNE PRESENCE FACE A L'URGENCE D'UN ANIMAL EN PERIL


AIDES IMMEDIATE AUX ANIMAUX EN PERIL

Les personnes qui protègent les chats sont sollicités pour intervenir dans le sauvetage d'animaux en danger immédiat. Des sauveteurs pour animaux, disponibles sur simple appel n'existent pas, exception faite des pompiers, que l'on ne dérangent pas pour des oiseaux ou des hérissons par exemple et les urgences vétérinaires ne sont pas sollicitées pour des animaux vivants librement.

On s'est donc chargé des animaux signalés, ou déposés en obtenant rapidement l'appui des professionnels, vétérinaires/spécialistes/LPO,

un bébé hérisson, bébé pigeon, une pie, un passereau, un martinet.


Les sauvetages réussis

B-b--H-risson-3.jpgMargot-9.jpgCharlie-Bird-statue.jpg

Ils n'ont pas eu cette chance:

Photo-Passereau.jpgSP A0063

LE COMBAT POUR L'ACCEPTATION DE ANIMAUX VIVANTS DANS LES VILLES:


Nous avons été cette année particulièrement sensibilisés par les similitudes rencontrées entre le sort des chats libres, celui des pigeons ou des oiseaux considérés comme nuisibles.


D'une manière général les animaux vivants librement dans les villes sont perpétuellement menacés dans leur survie immédiate. Il est temps comme pour les chats d'accorder une place aux animaux, à nos cotés dans les villes.

De nombreux préjugés empêchent cette cohabitation harmonieuse.

Nous rejoignons le combat contre la liste des animaux dits nuisibles, pour accorder une place aux pigeons dans les villes grâce à des pigeonniers contraceptifs et bien sur pour que le statuts des chats libres soit valorisé et respecté.
Création du forum d'entraides pour la protection des animaux vivants librement dans les villes.
Les pigeons bisets n'ayant pas de forums francophones, le forum porte leur nom:
http://sos-pigeons.forumactif.net/


LE CAS DES HERISSONS

Chaque jours les hérissons rejoignent les chats pour manger. De la nourriture et de l'eau est à leur disposition.

La disparition dans le courant du mois de septembre des hérissons adultes est préoccupante. Seuls restent huit jeunes de différents âges.

Un signalement a été fait au Sanctuaire des hérissons qui recense la mortalité des hérissons sur le territoire.

Tout est possible: Chasse (chasse,maladies, empoisonnements, nouvelles clôtures entre les jardins....)

Aucun corps n'a été trouvés.


LES DANGERS QUI GUETTENT NOS PROTEGES

-L'année 2006 et le début 2007 laissaient présager de difficultés récurrentes à faire accepter la présence dans les jardins, des chats, auprès de personnes pathologiquement hostiles aux animaux.


-Les dramatiques disparitions se sont interrompues avec le déménagement du propriétaire d'un chien, un staf américain ayant tué une chatte de manière certaine (la minette de N.) mais avec certitude, également d'autres chats, y compris des chats appartenant à des pavillons voisins. Ce personnage était violent, agressif à l'égard de tous et entrainait son chien au mordant dans un espace non clos.


-Le deuxième déménagement concerne un propriétaire de la résidence qui a vendu son appartement. Il avait attisé la haine des chats par diverses procédés et malversations. A partir de son départ toutes attaques directes sur les animaux et les personnes qui s'en occupent se sont calmées et interrompues.


- Un danger et une menace encore présente mais dont l'origine est indéterminée.


-Le 1 septembre 2008 le chat "Le Ptit frère"a disparu . Il fréquentait un petit coin ombragé l'été, juste derrière le grillage de la résidence et donnant sur une petite rue voisine. L'été, ce petit coin abrité du soleil convient aux chats qui parfois se rejoignent à cet endroit pour de longues siestes sous un grand arbre.


-On peut présager que cette disparition est le résultat d'une malveillance criminelle de proximité, agissant dans l'ombre car en juin 2007 c'est Harry Potter qui a disparu, c'était un compagnon du Ptit frère, allant au même endroit.

LE PTIT FRERE

-La disparition du Ptit frère est peut être aussi du à un trafic qui a eu lieu de mai 08 à mi septembre 2008. Un homme a été arrête pour trafic de chats (plus de 800)

-Dans cette petite rue en effet trois chats ont disparus. (Fantomette blanche et noire, appartenant à une villa, le Ptit frère de couleur noir, nous appartenant, et un petit noir appartenant à un autre pavillon.)

Les chats auraient été vendus a des particuliers, ce qui est peu crédible car le Ptit frère était trop farouche.

-Les tourments dus à ces dangers omniprésents marquent profondément les personnes qui s'occupent des chats. Les chats sont tous apprivoisés et parrainés mais leur goût pour la sieste en plein air ne les pas abandonné. Les chats se retrouvent volontiers dans ce petit coin de rue, ombragé, à l'écart du passage, sous cet arbre.


-Les disparitions ont eu lieu la plupart du temps, durant les mois d'été. Cela implique une surveillance tout au long de l'année mais surtout une vigilance ininterrompue en raison du trafic routier .

Chaussette

-Le cas de Chaussette:

A l'autre bout de la résidence, la disparition épisodique de Chaussette est la conséquence de son emprisonnement occasionnel, dans le vide sanitaire d'une villa. Cette chatte craint les orages, le vent, les chiens sans laisses. Elle se réfugie là bas, puis la trappe se referme (!).

Malheureusement, hostiles aux chats, les propriétaires, sollicités trois fois dans l'année pour ouvrir la trappe derrière laquelle miaulait l'animal depuis longtemps, ont menacé de tirer la chatte au fusil (!)


Conclusions


Le respect des chats et des animaux vivants à nos cotés n'est pas acquis. De nombreux dangers les guettent toujours. L'urbanisation, le trafic routier, mais aussi l'ignorance, les craintes superstitieuses et les préjugés, jusqu'à la publicité que nous faisons à nos animaux nuisent parfois aux chats et au travail réalisé, mais la persévérance, une action exemplaire, respectueuse, réussit à convaincre des personnes de bonnes volontés de donner une place aux animaux dans les villes. Cela permet de partager avec beaucoup les valeurs de respect à l'égard des animaux.

"Rien n’arrête une idée en marche dont le temps est venu." Victor Hugo

Nous poursuivons notre protection des chats au quotidien, notre réflexion sur le sort réservé à nos compagnons et les meilleurs moyens de les protéger....

Repost 0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 19:54

Il NOUS MANQUE HARRY POTTER

UNE ANNEE TRES CALME:

-Deux petits nouveaux VINCE et TOM POUCE (arrivés fin 2007)
-Arrivée, stérilisation(11/07) et déménagement (2009) de MINOU.
-ROUKY ne sort plus dehors, reste dans sa maison.
-LA MINOUCHE a définitivement adoptée la maison de F..



 SOINS VETERINAIRES

VINCE

Achné menton

1 mois (fulviderm)

VINCE

Postérieur G

boiterie

anti-inflamatoire

(piqure)

ROUDOUDOU

larmoiements

fin le 10 février

BLANCHE et G

bouche

nourriture liquide

SAUMON

bouche/dents

opération/

détartrage

arrachage dent cassée

+tatouage

YIN

-dépilosité rose début queue

-boules post. cuisse G

Piqure

PATCH

bouche

Piqure/Doxyval

VINCE

oeil gonfflé

collyre Fradexam

VINCE

machoire:abcès

piqure


 DISPARITIONS
  • -HARRY POTTER Soir du 13 juin (vent/camion)

  • -Disparition Chaussette 24 aout

  • -Vu restes de deux chats dans vide sanitaire: le 29 aout

  • -Disparition Patch:Le vend. 29/ retour le 30 au soir/isolement chez la voisine30 et 31(problème bouche)

  • -Disparitions Chaussette puis délivrée du vide sanitaire dans pavillon voisin
     



    • Le 18 mai: Vu chat blanc et noir (mauvaise état; oreille applatie/poils)

    • Le 20 mai: Trouvé mort le chat blanc et noir devant poubelle

    -Entendu cri au loin, la veille vers 21h, vers jardin entrée résidence

    (panique autres chats en fuite)

    -Trouvé pelage mouillé (pluie 2j avant/jardin voisin arrosé vers 21h? )

    -Emmené chez le véto
    -Démenagement du voisin avec son chien le staff américain ayant tué des chats


SAUVETAGE AUTRE

  • -bébé lapin: 6 mars

  • -Tourterelle: 25/26 decembre

GARDES CHATS AMIS

 

IPSO: decembre au 7 janvier: 7jours

IPSO: 29 février au 2mars: 3j

ROUKY: 1mars 1j

IPSO: 13 au 16 mars 4j

ROUKY:17 mai (médicament) 1j

POGGY: 17 mai (médicament) 1j

POGGY 22 mai au 28 mai 7j

ROUKY: 30 mai au 1 juin 3j

IPSO: 2 et 3 juin 2j

ROUKY: 6juin 1j

PUCE: 27 au 30 juin 4j

ROUKY: 28 et 29 juin 2j

IPSO: 5 et 6 juillet 2j

IPSO: du 1 au 10 aout 10j

POGGY:du 13 au 20 aout 8j

ROUKY le 24 aout 1j

ROUKY le 31 (médicament) 1j

IPSO du 6 au 23 septembre 21j

PUCE mois de novembre 30j

POGGY 23 au 31 decembre 9j


119 jours de garde

 

Repost 0
Association Bastet - dans BASTET
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 14:07


LA NOURRITURE:
-14600 repas ont été servis en 2008.
(Une portion de croquette/une portion de nourriture humide (boites) par jour.)
Étant donné qu'il n'y aura pas d'approvisionnement en nourriture à coût réduit pour les associations cette année, en raison de la "crise", les producteurs  n'approvisionnant plus les associations, et que les subventions sont interrompues (même si nous n'en avons jamais usées), il faudra compter : 0,30 euros par repas.  Le budget nourriture sera de 4380 euros /an environ.
La nourriture est le premier des soins. Réduire les portions, surtout l'hiver risque de fragiliser les chats qui bien nourris ne sont pas malades et ne réclament pratiquement pas de soins vétérinaires.(Les soins vétérinaires sont liés davantage à des raisons accidentelles)
Sans commentaires!!!

 

Repost 0
Association Bastet - dans BASTET
commenter cet article
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 20:48
 

Les gardes et l'entre-aide

Les chats qui ont une maison sont soignés par l'association lorsque leurs maîtres s'absentent. Il n'y a pas de distinction pour nous entre tous ces petits félins, qu'ils soient libres ou vivants à la maison. Un regard affectif se pose volontier sur l'animal de la famille. Malheureusement c'est beaucoup plus rare pour nos chats sans maison. Pour l'association, tous les chats se valent qu'elle que soit leurs modes de vie.

(Garde de Rouky, Poggy, Puce, Ipso.)

-A l'inverse, lors du remplacement occasionnel des nourriciers qui soignent les chats libres, toutes les informations, les habitudes, les rituels de nos compagnons sont transmises. Cela permet de mieux faire connaître et aimer nos petits félins. 

Cette entre-aide est une garantie pour le bien-être de tous nos chats.  Bien qu'ils soient réputés autonomes et débrouillards, il est important de ne pas négliger ces habitudes qui les sécurisent tant. La modification des rituels est source de stress et cela diminue leur confiance en nous si difficilement acquise.


Repost 0
Association Bastet - dans BASTET
commenter cet article
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 15:40


La disparition, de nos compagnons.

Nous partageons leurs vies pleines de joies, de souffrances, de banalités, avec émerveillement et angoisse... et puis à un jour, la mort inconcevable de ces êtres que nous aimons, vient frapper.

Il n'y a alors, autour de nous, ni infirmières, ni pompes funèbres, ni cérémonies, ni traditions...
Nous nous   retrouvons seuls pour  nous occuper du corps de notre compagnon, pour décider de ce qu'il faut faire.
Quand un chat est malade, on a un petit laps de temps, même s'il est très court, pour se préparer, réfléchir. 

Lorsque la flamme vacille, que l'ombre fatale recouvre notre compagnon, nous l'emmenons chez le vétérinaire. Le ténébreux trajet est sombre et lourd. Comme dans les religions antiques, on aimerait accompagner notre bien-aimé, l'aider à traverser le fleuve vers l'au-delà, qu'il soit serein, apaisé et confiant,  que le passage soit indolore avant qu'il n'entre dans les éthers.
 
Il ne s'éveillera plus, et tout est  si calme... On caresse et l'on cueille la chaleur de la vie, et le dernier regard. Dans cinq minutes, dans une seconde, notre compagnon sera inerte. Le temps qui scintillait  de choses aléatoires, imprévisibles, de hasards, d'inconnus, est anéantit, pulvérisé, et déchiré violemment. 
Nous scellons le destin d'un être vivant. Nous soufflons cette flamme, si petite soit-elle, nous coupons ce fil si mince. Ce passage de la vie à la mort, cette seconde là,  ne se conçoit pas, cela heurte et fait vaciller notre esprit pétrifié profondement.

Convaincu  que notre compagnon souffre, on pense le soulager mais la volonté de vivre de ce petit chat, est-elle éteinte? Personne ne le sait. Penser qu'il aimerait encore vivre quelques instants est une torture. 
Le coeur de notre compagnon s'emballe, puis il arrête de battre et c'est fini. Quand tout est terminé, incrédule on demande au vétérinaire, si c'est vraiment fini.... 
On est là, en face à cet être inerte ...irréversible abandon...
Je me souvient du chat Goliath qui est mort dans la salle d'attente, avant même d'être endormi. Dans le silence de cette salle, j'ai entendu le silence de la mort, la faible vibration de la vie se taire.

Quand un chat est malade, les choses évoluent progressivement mais il ya aussi les disparitions brutales, les chats accidentés, ceux victimes de cruautés, ou ceux qui disparaissent. 
Lorsque un évènement funeste arrive brutalement, les images de nos compagnons palpitants de vie s'entrechoquent avec les images de leurs morts et de leurs souffrances.  C'est unedéchirure physique.
Pour appaiser la brulure  insupportable qui se loge au creux de soi, le seul baume est de se concentrer sur les vivants....

Les corps inertes de nos compagnons sont souvent  en plein passage!!!. Les habitants du coin appellent la police!!! d'autres viennent me trouver. Hier encore ils étaient vivants et là ils sont morts. Je recueille le corps dépouillé de vie. Ou est passée leur vie? L'autopsie n'indique jamais rien de ce que l'on veut savoir. Ce que l'on sait c'est qu'un être humain est à l'origine volontairement ou non de cet anéantissement .

Et puis il y a les chats  qui ont disparus et dont on ne trouve jamais les corps, certainement jetés aux ordures sans que personne ne puisse savoir ce qu'ils sont devenus. Aucun deuil n'est possible sans voir leurs corps, et un espoir insensé de les revoir peut jaillir des mois plus tard à n'importe quel endroit.

En cherchant des chats disparus j'ai trouvé les restes de chats momifiés, enfermés il y longtemps dans les vides sanitaires. Ils avaient encore leur pelage... La pensée de leurs agonies solitaires,de leurs désespérances, de leurs souffrances, des soins qui n'ont pas pu être donnés, de leurs sauvetages ratés, (pour les plus récentes disparitions) est une douleur intolérable.

En fait, Il n'existe aucun rituel quand s'éteignent nos compagnons. Nous sommes seuls à inventer et donner un sens à ces disparitions. Les Égyptiens semble t-il, avaient des rituels pour supporter la mort de leurs compagnons, les chats. Les indiens parait-il, entretenaient avec la nature un lien, un dialogue pour s'excuser de devoir prélever et tuer des animaux pour se nourrir....

La rencontre avec un être vivant est une alchimie. L'enchantement, la magie de ce lien unique disparaitra avec lui. La mort, c'est la disparition  d'un être vivant particulier et irremplaçable. Tous nos compagnons morts ont été incinérés individuellement, les chats câlins comme les plus farouches. Leurs restes  sont  placés dans de petites urnes qui paraissent minuscules, trop petites pour ce qu'ils ont été.  Cette poussière ne représente rien d'autre que de fines particules inertes, inanimées,  paradoxales,  car elles évoquent le vivant. Ou répandre leurs cendres? Est-ce dans un lieu de recueillement ou bien faut-il mêler au vent cette poussière d'étoile?  Comment les enlacer à l'infini ?

La mort de nos compagnons laisse une empreinte mentale et physique. Le Mystère, le Sacré, enveloppe nos compagnons, pourtant personne n'est là, personne ne le sait. Ils ne sont pas membres de la famille. Il n'y a pas d' équipes de soignants, ni cérémonies pour permettre de vivre un deuil et recueillir la compassion des amis, des semblables ...



Hermès Psychopompe

A-LA-MEMOIRE-DE-FIFILLE-ET-DE-TOUS-LES-AUTRES A-LA-MEMOIRE-DE-FIFILLE-ET-DE-TOUS-LES-AUTRES
( Ces images sont choquantes. En prenant profondément soin des êtres vivants, on découvre le meilleur et il y a le pire. Aimer un animal n'est pas un loisir superficiel. On dit: C'est juste un chat, tout juste un chat, est-ce une entité insuffisante? Pourtant elle vit, elle meurt comme nous.  Aimez donc!, aimez donc un animal, un compagnon! )


Compagnon: lat. populaire compagnio, onis "qui mange son pain avec" : copain

Repost 0
Association Bastet - dans BASTET
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 12:12

 

Les années 2007 et 2008 n'ont pas été marquées par de graves problèmes de soins vétérinaires comme en 2005 et 2006, et il n'y a pas eu de stérilisation. (Tous les chats sont stérilisés)

Il est important de prévoir un budget en cas de soins urgents comme cela est arrivé en 2006.

Rappel:

-Stérilisations 2004/2005/2006

-Reconstitution de l'antérieur gauche de « La rescapée » après déchirement des tissus de cette patte. (tendons/muscles/peau/nerfs) sans doute consécutif à un choc avec une voiture.(2005)
-Maladie (urée): frais d'analyse/ de soins/ de médicaments. (Poussinette/ Goliath/)

-Euthanasie (2 en2006)

-Incinération (2 +1 en 2007)

-Autopsie (Fifille/2007)

-Opérations:

-abcès (O maley /2006)

-abcès (Le petit frère/2006)

-blessure postérieur (Trois plumes/2006)

-bouche/dent (Goliath/ Une fois en 2006 et une fois en février 2007)

-Soins divers: Coryza/ Ulcère Cornée/Vermifuge général et régulier/ Griffure œil/ Boitement/ Flegment/ Problème de peau/ Antibiotiques/ Collyre yeux...

Quelques "bons de stérilisation" seraient utiles si de nouveaux chats s'installaient à proximité ou dans des résidences voisines comme en 2006.

 

Repost 0
Association Bastet - dans BASTET
commenter cet article
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 17:18

Les parrainages:
Le parrainage est un premier pas avant d'adopter un  chat vivant dans les espaces verts. Les chats libres sont craintifs s'ils sont placés dans un espace fermé, à l'intérieur d'une maison. Pourtant, après quelques années de contacts rapprochés, ils acceptent de s'installer dans la maison, auprès d'un compagnon humain qu'ils ont choisit et qu'ils connaissent bien. (y compris dans des appartements à l'étage sans accès au jardin). Il est indispensable de maintenir l'accès au jardin s'ils le demandent.
(extrait de Catwatching de DESMOND MORRIS; zoologiste Londres)
"Le chat mène une double vie. Dans la maison, il se conduit comme un gros chaton qui lève des yeux d'enfant vers ses maîtres humains. Perché en haut du toit, il est tout à fait adulte, maître de lui-même, un animal sauvage vivant en liberté, les sens en éveil et capable de subvenir à ses besoins, ayant pour un temps totalement oublié ses protecteurs humains. Ce passage à l'état d'animal sauvage de l'animal familier dressé, et inversement, est fascinant à regarder. Tout maître qui a, par hasard, rencontré son chat à l'extérieur, au moment où celui-ci se trouvait plongé en plein cœur d'un mélodrame félin où le sexe et la violence se partageaient la vedette, sait ce que je veux dire. A un moment donné, l'animal est totalement absorbé par une scène dramatique intense, où se jouent ses amours ou son statut social. Puis, du coin de l'oeil, il repère son maître qui suit le déroulement des opérations. Il y a alors l'instant schizoïde que connaît celui qui joue un double rôle, une brève hésitation, avant que l'animal n'arrive en courant pour se frotter contre les jambes de son maître et redevenir le chaton de la maison."
Pour parrainer un chat libre il suffit de s'en occuper comme si c'était le notre, et de créer des liens de toutes sortes, (nourriture, soins véto, sorties, câlins, appels...) même si un chat ne parvient pas à s'installer dans la maison et entrer dans un foyer humain, avec le temps, le contact devient profond et le chat peut découvrir le bonheur d'être le chaton de la maison!              
                                                  
Pour exemple:
Pupuce, petite chatte noire a choisi une maîtresse et dort à la maison


  

Repost 0
Association Bastet - dans BASTET
commenter cet article
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 12:30

Des liens

La stérilisation est toujours un moment pénible pour un chat libre (capture, cabinet vétérinaire, opération, isolement, contrecoup). Elle a souvent lieu dès son arrivée (exceptés les chatons). C'est malheureusement un premier contact douloureux. Cet évènement est dur mais malgré ce traumatisme, la rencontre avec un être vivant est unique. Pour nous, cet être est unique. On reconnaît son allure,  son pelage, sa couleur,  son comportement, son miaulement. (photos). Puis on lui donne une identité grace à  un nom auquel il répond. (Il est tatoué s'il est parrainé ou adopté). Même au sein d'un groupe, un chat requiert de nous  un comportement, un langage (gestuelle,  voix, regards, câlins...) qui ne s'adresse qu'à lui personnellement et lui procure visiblement du bien être ou du déplaisir, de la contrariété ou du réconfort... Nous découvrons son histoire, ses habitudes, ses accidents, ses aventures. 
Un chat libre devient, si on le souhaite!, une connaissance. On se rencontre avec plaisir et émotion au détour d'un bosquet et c'est  réciproque. Suivent de longues embrassades! Les chats nous attendent et cherche un contact sans besoins apparents. Eux, connaissent nos habitudes. Ils goûtent au bonheur de déambuler avec nous. Les chats ont une personnalité à laquelle on s'attache profondément et elles diffèrent les unes des autres. Certains d'entre nous tissent  au fil du temps avec l'un de nos compagnons une relation durable, puis à un moment donné le chat est adopté. A moins que ce ne soit l'inverse! car il est bien possible que les chats nous choisissent et nous adoptent également. Les affinités félines, comme tous les amours sont mystérieuses.
(extrait de Catwatching de DESMOND MORRIS; zoologiste Londres)
"On décrit souvent le chat comme un animal égoïste, solitaire, qui déambule seul, et ne se mêle aux autres chats que pour se battre ou s'accoupler. Quand ces animaux vivent en liberté, avec un vaste espace autour d'eux, il est vrai qu'ils correspondent assez bien à cette image. Mais ils sont capables de changer de comportement lorsqu'ils vivent plus à l'étroit. En ville, et à l'intérieur de la maison de leurs maîtres, ils font preuve d'un degré de sociabilité remarquable et surprenant.

Ceux qui en doutent doivent, avant toute chose, se souvenir que, pour nos chats d'intérieur, nous sommes nous-même des chats géants. Le fait même que le chat domestique puisse partager le foyer d'une famille humaine est en soi la preuve d'une grande souplesse sur le plan relationnel. Mais ce n'est là qu'un aspect des choses. A bien des égard, les chats font preuve d'un esprit de solidarité, d'entreaide et de tolérance.On a vu des chattes tenir lieu de sage-femmes, aider à sectionner le cordon ombilical, puis nettoyer les nouveau-nés. Par la suite; elles peuvent proposer leurs services pour la garde des enfants, apporter à manger à la jeune accouchée, et parfois nourrir des petits ne faisant pas partie de leur portée. Même les mâles manifestent occasionnellement un certain sentiment paternel en procédant à la toilette des chatons et en jouant avec eux."(Voir O'Maley)

 

Repost 0
Association Bastet - dans BASTET
commenter cet article
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 17:39

 

   
 

BIENVENUE


BASTET

POINT DE VUE


EVENEMENTS

DESTINS DE CHATS

COMPORTEMENTS



L'HISTOIRE

CLINS D'OEIL



COMMUNAUTE



 PHOTOS





PROTECTION
DES PIGEONS

pigeons.jpg

SAUVETAGE HERISSONS




FORUM SOS PIGEONS


 

Leurs beaux yeux, brillants d'ordres et d'implorations...



 

 

Repost 0
Association Bastet - dans BASTET
commenter cet article